Cancer du sein
Je rechute

Témoignage de Anne-Gaëlle :

" Aujourd’hui, j’ai passé une journée plutôt banale : un repas du dimanche en famille suivi d’une balade en forêt accompagnée de mes deux garçons de 5 et bientôt 9 ans.

De l’extérieur, rien ne me distingue des autres parents qui profitent  des rayons du soleil d’automne. Cheveux courts, souriante, je ramasse des bâtons pour mes garçons et m’affère à trouver des champignons pour leur expliquer le cycle végétal.

Si ce n’est que, depuis mars 2015, je souffre d’un cancer du sein métastatique, stade 4. Pour moi, une journée réussie en forêt résonne d’une toute autre dimension que pour les parents qui m’entourent. Car le temps m’est compté. J’ai 38 ans et le principe de mes traitement est simple : empêcher la progression de mon cancer du sein qui s’est propagé dans les os et le foie. Je serai jusqu'à la fin de mes jours sous une forme de traitement ou une autre. Aujourd’hui le traitement de thérapie ciblée que je reçois sous perfusion à l’hôpital toutes les trois semaines fonctionne : mes tumeurs osseuses sont stables et mes tumeurs hépatiques ne sont plus visibles. Les effets secondaires sont assez supportables (fatigue, principalement, risque de toxicité cardiaque lié à l’Herceptine). Mais ne vous y méprenez pas, je ne suis pas guérie. Un jour, après un des scanners auxquels je dois me soumettre tous les trois mois, on m’annoncera que cette première ligne de traitement ne fonctionne plus, que mon cancer progresse à nouveau. Il me faudra alors passer à un autre type de traitement, puis à un autre, jusqu'à ce qu’il n’y ait plus d’options de traitement.

Lire la suite : Témoignage de Anne-Gaëlle :